Katy Lauran
Discographie





Quand on a la jeunesse, le charme et le talent par surcroît, tous les espoirs sont permis !

Denise Vanasse vient d'avoir 20 ans. De magnifiques yeux verts dans un visage encadré d'une abondante chevelure d'un noir d'ébène, cette chanteuse trifluvienne qui cadre merveilleusement bien avec l'époque Yé-Yé, vient tout juste d'enregistrer son deuxième disque en quelques mois. Ce qui surprend chez ce petit bout de femme au physique très agréable, c'est la facilité avec laquelle elle raconte les différentes étapes qui l'ont amenée à la chanson. Sur les conseils d'un ami, elle a d'abord étudié le chant et la pause de voix avec Maurice Baril, puis avec Marcel Parenteau et Guy Piché. Au cours des deux dernières années, elle a mené parallèlement cours, travail de secrétariat et souvent engagements dans des cabarets ou cocktail lounges jusqu'au jour où elle fut remarquée par Gaétan Gauthier, disc-jockey au poste CKTR. Grâce à ses contacts avec la compagnie Trans Canada, M. Gauthier lui facilita une rencontre avec le producteur italien Tony Caticchio. Ce dernier, qui est également le producteur de Dany Aubé, Tony Massarelli et plusieurs autres, prit la jeune fille en main, la conseillant et la dirigeant.





C'est sur le nom de « Katy Lauran », que Denise Vanasse a choisi de faire carrière dans la chanson. Pourquoi ce nom? Tout simplement un diminutif du nom de ses deux producteurs à qui elle doit beaucoup. Son premier disque sur étiquette Trans Canada « Le Temps est long » et « Les garçons » sont deux versions italiennes. Le disque fut entièrement fait en Italie, sauf pour la voix que Katy Lauran a enregistré à Montréal. « Ce fut une expérience merveilleuse, nous dit-elle et travailler pour Tony Caticchio s'est avéré très enrichissant parce qu'il fait tout à la perfection. ». Lors de sa tournée de promotion à travers la Province avec son agent d'affaires, c'est avec une certaine émotion qu'elle évoque le souvenir de ce bon copain, Jean–François (compositeur/interprète), si tragiquement enlevé à l'affection de tous, qui l'accompagnait au cours de sa tournée à Québec, Chicoutimi, Jonquière, etc. A son répertoire composé en grande partie de chansons de France Gall et de Nana Mouskouri, Katy Lauran se propose d'ajouter celles de Jean-François dans son prochain spectacle.




Après « Jeunesse en orbite » à Montréal et « Expo à gogo » à Sherbrooke, un contrat qui sera très vraisemblablement ces jours-ci conduira cette jeune chanteuse en tournée en Abitibi en novembre. Mentionnons que lundi dernier, Katy Lauran enregistrait son deuxième disque dont la mise sur le marché ne devrait pas tarder.

Tout en étant comme le reste de sa famille, une fervente sportive, Katy Lauran se consacre entièrement à la chanson en ce moment. L'encouragement et la compréhension manifestés depuis toujours par ses parent sont certainement à la base de cette carrière qui s'annonce pleine de fraîcheur et de promesse. Comme Katy Lauran, nous croyons qu’au Québec il y a beaucoup d'avenir pour la chanson.

(Article paru le 20 octobre 1967, photo des archives)

Une carrière pleine de fraîcheur et de promesses

(Texte : Huguette Verty)



De son véritable nom Denise Vanasse
Photo prise en 2004






1967 - Trans Canada 45 tours

TC 3219 - Le temps est long / Les garçons

1968 - Franco Élite 45 tours

FE 9352 - Ça ne vaut pas la peine / Le soir je ne sors pas

1969 - Musicolore 45 tours

M 4802 - Celui que j'aime / Seule sans toi





Conception et réalisation: Michel Charbonneau
Production Karo Web Communications


Retour au tableau