Les Gants Blancs
Discographie






Le 10 mars 62, Gerry Boulet est intégré dans l'orchestre de son frère Denis "Les Doubletones". Le groupe est engagé dans les "showers" et anime les soirées de noces. En 1963, avec l'arrivée de Fernand (Ti-Nègre) Hébert au saxophone, on rebaptise la formation "Twistin Vampires". Elle décroche son premier engagement à Cowansville. Avec le départ en 1964 de quelques-uns d'entre eux qui veulent des bases plus solides à leur avenir, on change encore une fois de nom et transforme "les Twistin'Vampires" en "Fabulous Kernels". 1965, tous les groupes québécois reprennent les "Top 40" dans les version plus ou moins réussies. Les Kernels rencontre Jean-Paul Brodeur, un des premiers de la race des imprésarios. Flairant la bonne affaire, Brodeur irait jusqu'à laisser tomber tous ses groupes (12), pour se concentrer à la bonne marche de l'orchestre. Mais il estime que le nom "Fabulous Kernels" ne les mènera pas très loin. De plus en plus les "Kernels" se rendent comptent de la nécessité d'un gérant. Alors la réponse ne tarde pas et les "Kernels" s'appellent dorénavant "Les Gants Blancs".


Les Twistin Vampires en 1963
Gerry Boulet





En 1966, les Gants Blancs ont du mal à garder ses musiciens. Un producteur qui commence à prendre de plus en plus de place dans le milieu, propose à Gerry d'enregistrer seul "Ne mentons pas" et de la présenter à "Jeunesse d'aujourd'hui". Jamais pourtant il n'avait été question que Gerry se produise sans son groupe. Prudent, l'investigateur n'en avait pas glissé un mot au principal intéressé. Voici les paroles de Gerry: " Tu sais comment y était le chriss de Tony Roman " . Gerry dont le prénom avait été transformé en Géraldo suite à une illumination de Tony Roman, fut coincé et se présenta comme prévu à l'enregistrement live de "Jeunesse d'aujourd'hui". Voici ce que Gerry dit en conclusion: " Y m'avait fait des menaces, ce tabarnack là. Si tu viens pas, je te barre partout " . Gerry qui avait bien envie de jouer un jour à Montréal, avait fait cette concession. Mais, inutile de préciser que l'association Gérald Boulet - Tony Roman se termina aussitôt l'émission retransmise dans tous les foyers du Québec. En 1967, les Gants Blancs se considèrent assez murs pour composer. Quelques pièces anglophones viennent s'ajouter à leurs interprétations. Ils ont en tête l'idée d'un album concept, comme Led Zeppelin. Le 24 juin 1968 Gerry épousa Denise Croteau, à l'église Saint-Martyrs Canadien de Victoriaville. Denise était enceinte de Justin, à qui elle donna naissance le 12 novembre. En 1969, la mescaline, la métradine, l'acide, le haschisch, la marijuana n'ont plus de secret pour eux. Ils sont gelés comme des balles. Les "Gants Blancs" ça commence à faire... La mode est au psychédélisme. Denis, Gérald (Gerry), Willie et Johnny ne sont plus blancs du tout! On décide de changé le nom du groupe pour OFFENBACH.




Hommage à Gerry Boulet


Gerry, de son vrai nom Gérald Boulet est né le 1 mars 1946. Il passa son enfance au 228 de la rue Cousin, une petite rue du quartier ouvrier, à Saint-Jean-sur-Richelieu au sud-est de Montréal. Gerry est le deuxième enfant d'une famille de 3. Son frère Denis, né le 22 juillet 1944 et sa sœur Diane née le 13 avril 1949. Son père Georges était camionneur, et sa mère Charlotte gardait des pensionnaires à la maison. En 1987, Gerry apprend qu'il a le cancer. Des longues séances de traitement débute, malheureusement la maladie emporta Gerry le 18 juillet 1990.


Gerry Boulet et son fils Justin




1965 - London 45 tours

FC 678 - Que font-ils de l'amour / Pas cette chanson

1966 - Blue Jean 45 tours

BJ 2803 - Je n'aime que toi / J'ai fait le serment

1967 - Canusa 45 tours

C 317 - Ne mentons pas / Ma fille (Gerry, sous le nom de Géraldo)

1967 - Mars 45 tours

MA 2704 - Tu veux revenir / Pourquoi j'ai cru en toi

1968 - Mars 45 tours

MA 2707 - J'avais tout deviné / Je le sais bien

1968 - Jupiter 45 tours

JP 1134 - Dis-moi son nom / Le vagabond

JP 1151 - Le bal masqué / Carrousel





Conception et réalisation: Michel Charbonneau
(Avec la collaboration de Justin Boulet)
Production Karo Web Communications


Retour au tableau