Danny Boy et ses Pénitents
Discographie






Danny Boy, de son véritable nom Claude Piron, est né le 25 janvier 1936. Il a commencé sa carrière sous son véritable nom en 1958 en chantant la version française du succès des Kalin Twins "When". Par la suite il change de nom et adopte une nouvelle formule et ça donne Danny Boy et ses Pénitents. Le groupe est formé de Bruno (guitare), Ralai (guitare), Didier (guitare basse) et José (batterie). Les Pénitents se cachent sous des cagoules pour ne pas être reconnus, disent-ils. Danny Boy avec ses Pénitents sont les premiers à avoir introduit le rock et le twist au cirque en devenant les vedettes du cirque Pinder.

(Avec l'aimable collaboration de Bertrand, Guy Duprey)





1961 - Ricordi 45 tours (ep) France

45 S 168 - Je ne veux plus être un dragueur - Un collier de tes bras / C'est encore une souris - Un coup au coeur

45 S 179 - Croque la pomme - C'est tout comme / Et puis voilà - Danny Boy

1962 - Ricordi 45 tours (ep) France

45 S 198 - Twistez - Dum dum / Ah quel massacre - Avec un dollar

45 S 210 - Stop ! - Ha ! ha ! / Le twist de Schubert - Lettre ouverte

45 S 215 - Il y a longtemps - Où va mon coeur / Kissin'twist - Pour décrocher l'amour

45 S 229 - Le locomotion - Let's go / Bye bye bye love - Répondez-nous seigneur




1963 - Ricordi 45 tours (ep) France

45 S 246 - Le climb - Girl girl girl / J'ai rêvé - Forget me not

1963 - Barclay 45 tours (ep) France

70 560 - Fin de vacances - Ma petite poupée / Hey hey hey - Je reverrai

70 605 - Ma sollitude - Pourquoi l'été / Quand tu me dit oui - Quand je te vois danser

1964 - Bel Air 45 tours (ep) France

211 169 - Longtemps - Infidèle / Tout à l'heure - Quand viendras-tu chez moi

211 196 - Chips - Je ne voudrai changer /




Album 33 tours


Danny Boy et ses Pénitents ( Ricordi 25 cm : S 039 - France)

Stop - Un collier de tes bras - Ha ha - Lettre ouverte - Croque la pomme - Le twist de Shubert - Et puis voilà - Danny Boy.





Rétro Jeunesse 60 (France)
Conception et réalisation: Michel Charbonneau
Production Karo Web Communications


Claude Piron   Retour au tableau